Des déceptions dans la LNH jusqu’ici… lundi, Mar 4 2013 

Première mise à jour des performances décevantes…

On se permet une mise à jour de quelques unes des déceptions les plus évidentes cette saison du point de vue des joueurs.

a) Drew Doughty, Kings de Los Angeles. Ce type passe plus de 26 minutes par match sur la patinoire, avantages numériques première vague, mais ne revendique que 8 mentions d’aide, pas de but et une piètre fiche de -7. Inacceptable. Un dur lendemain de veille pour lui cette saison écourtée.

b) Scott Gomez, Sharks de San José. L’attaquant mal-aimé avait la chance de repartir en neuf avec les Sharks. Il était mieux entouré qu’à Montréal, il avait la chance de se défaire des attentes de son ridicule contrat dans un marché où il ne serait pas scruté à la loupe chaque jour. 2 passes en 14 matchs, -4 en 14 minutes de jeu par match. Ce joueur est marginal maintenant et il en est à son dernier souffle dans la LNH.

c) Ryan Nugent-Hopkins, Oilers d’Edmonton. Guigne de la 2e année pour lui. Un maigre but et 6 passes, -2. Cet attaquant est parmi les plus utilisés de laLNH à plus de 20 minutes par match.

d) Kyle Okposo, NY Islanders. On s’attendait à plus de cet ailier des Islanders qui joue son va-tout cette saison. Cet attaquant est au milieu d’un contrat de 5 ans à raison de 2.8 M par saison. Son maigre 2 buts à ce stade-ci de la saison déçoit. À près de 17 minutes par match devrait se traduire par plus que ses 8 points et -6.

e) Brian Boyle, Rangers de NY. Cet attaquant promettait d’éclore par une production digne d’un bon joueur de 3e trio (35-45 pts par saison). En 17 matchs, 1seule passe et une fiche de -7. Cet ancien choix de 1ere ronde (de 6 pieds 7 et 245 lbs!!!) des Kings en 2003 semble avoir plafonné.

f) Tyler Kennedy, Penguin de Pittsburgh. Joueur de 3e trio efficace par le passé, il souffre beaucoup du départ de Jordan Staal. 2 buts, 2 passes en 22 matchs et son temps de glace est réduit à moins de 11 minutes par match. Il en est à sa dernière année de contrat (2 M /saison) et cette maigre production ne pouvait tomber plus mal pour lui.

g) Kris Russel, Blues de St-Louis. Ce défenseur petit gabarit (5 pi 10, 170 lbs) doit produire de 25 à 40 pts par saison pour trouver une niche dans la LNH. Son transfert de Colombus à St-Louis n’a rien fait pour relancer sa carrière. 1 passe en 17 matchs, -2 et 15 minutes d’utilisation par match. Quelques matchs sur la passerelle.

h) Nic Antropov, Jets de Winnipeg. Ce joueur de centre format géant fait partie de ces Russes (Kazakh, ici) énigmatiques dont on ne sait trop quoi attendre. Un seul but et 7 points en 21 matchs, c’est insuffisant.

20130304-151514.jpg

Une finale pour attirer les amateurs latinos aux États-Unis? samedi, Juin 2 2012 

 

Article très intéressant de Fox Sports News Latino aujourd’hui sous la plume de Maria Burns Ortiz qui se penche sur le déficit abyssal de représentation de la LNH dans la communauté Latino des États-Unis. Il s’agit d’un marché presque vierge pour la LNH alors que d’autres circuits sportifs majeurs à prédominance « blanche » ont réussi à percer ce marché très lucratif : la NFL et Nascar notamment.

Sur les quelques 700 joueurs de la LNH, on ne compte que 4 joueurs d’origine latino, mais un deceux-ci s’aligne avec les Kings de Los Angeles : le défenseur Alec Martinez. Tout à coup, une brèche est créée afin de susciter l’intérêt de cette communauté! Et si Martinez, natif du Michigan, ramenait la majestueuse coupe dans la communauté hispanique de Los Angeles?

Pour ceux que ça intéresse, surtout les fans cu Canadien!!!, les autres joueurs qui évoluent présentement dans la LNH et qui revendiquent une origine hispanique sont Scott Gomez (père mexicain, mère colombienne), John Tavares (père mexicain, mère portugaise), Raffi Torres (parent péruviens, lui est né au Canada) et Al Montoya (parents cubains).

L’article de Burns Ortiz raconte l’histoire d’une fan latino complètement accro au hockey… et si d’autres emboitaient le pas!

http://latino.foxnews.com/latino/sports/2012/06/02/with-stanley-cup-finals-underway-nhl-still-trying-to-attract-latinos/

Avant-match,vu de la ville des Champions, Edmonotone… jeudi, Mar 8 2012 

Éric Bélanger, le Scott Gomez des Oilers ??? C'mon man!

Richard Cloutier de Hockeybuzz, le blogueur attitré à la couverture des Oilers, présente son avant-match par un jeu de mots à partir de la populaire émission « Battle of the Blades » qui devient, pou ce match entre deux équipes de fond de classement, « Battle of the Bads »…

Comme bien d’autres observateurs, Cloutier se demande si les clubs peuvent perdre intentionnellement… Bien sûr que non, mais on peut se questionner sur le réel désir de vaincre d’une organisation en fonction de certaines décisions qui touchent la gestion du personnel sur la glace, quand les meilleurs joueurs comme Nugent-Hopkins ou Taylor Hall se voient refuser le temps de glace en avantage numérique par exemple ou quand le meilleur défenseur « éteignoir » (shutdown) est dans les estrades (Andy Sutton) et qu’on lui préfère un jeune qui a beaucoup de difficultés…

Là où ça devient intéressant dans l’analyse de Cloutier, c’est quand il brosse le tableau du Canadien! Pour lui Scott Gomez est une version encore plus diminuée de leur Éric Bélanger (pas fin pour le natif de Sherbrooke…).

Pauvre P.K. Subban et Carey Price continue Cloutier, les deux seuls talents, en dérive sur ct océan de médiocrité… : « Talk about being alone on a deserted island without food, toilet paper, or something to read. It’s a good thing both have massive talent, because I’m not sure one or both won’t pull a Patrick Roy at some point during their career. I would have asked to be dealt 20 times by now if I was either guy.  »

Mais là où c’est vraiment pas fin, c’est quand il parle de Desharnais, qui, écrit-il, fait passer Gary Bettman pour Zdeno Chara… Les Canadiens est le seul club de toute la ligue que les Oilers pourront brasser un peu…

OK! ça suffit! Oui il est vrai que le club de Pierre Gauthier nous fait visiter des récifs de médiocrité auxquels les gens de Montréal sont peu habitués… mais j’espère tout de même qu’un peu de fierté mènera le CH à battre les Huileux! Ils ont tout le loisir d’augmenter le %age de leur boulier d’ici la mi-avril…

Le texte de Cloutier ici : http://www.hockeybuzz.com/blog/Richard-Cloutier/The-Battle-of-the-Bads/131/42915

Bon match!

Au New-Jersey, on aime encore parler de Scott Gomez… mais pas assez pour le reprendre! dimanche, Fév 26 2012 

Intéressant article de Rich Cherre du Star/Ledger de la région de New-Jersey qui traite de Scott Gomez. On y lit que le léthargique attaquant des Canadiens ne retient pas son souffle en vue d’une éventuelle transaction cette année! Euuuhhhhh, nous non plus! Teneur d’une fiche de 2 buts et 7 passes en 32 matchs, son jeu en plus de son salaire en font un joueur marginal, le plus sur-évalué de la ligue par rapport à son contrat.

« But no one put a gun to my head (to sign a seven-year, $51.5 million contract),” Gomez, the former Devils and Rangers

Scott Gomez n'a jamais raté les séries dans sa carrière et il a remporté la Coupe Stanley avec les Devils.

player, told The Star-Ledger. “That’s part of the business. You never look back with regrets and question what you did. Your career goes by too fast. I knew exactly what was coming when I signed.

“I’m not even sure it (being untradeable) is true. There is always a way. Look at what Philly does. There are certain teams that will do whatever it takes to find a way to (add a player). There were times when I played for the Devils and people would say, ‘This couldn’t happen,’ but Lou (Lamoriello) found a way »

Le journaliste dresse une liste quatre joueurs « comparables » à Scott Gomez, des immuables pour cause de gigantisme dans le contrat! Les trois autres sont Vincent Lecavalier (7.7M jusqu’en 2019-2020), Ilya Kovalchuk (6.6M jusqu’en 2019-2020) et Rick Dipietro (4.5M jusqu’en 2020-2021).

L’article ici : http://www.nj.com/devils/index.ssf/2012/02/around_the_nhl_former_devils_r_1.html?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed