20120628-100531.jpg

Intéressants développements hier en provenance de Seattle. Le conseiller municipal de la ville de Seattle Richard Conlin a confirmé l’authenticité d’un courriel qu’il avait précédemment envoyé au sein duquel il annonçait qu’il était peu probable qu’une proposition de construction d’aréna dans le quatier SoDo, tel que le prévoit en ce moment l’investisseur californien Chris Hansen, soit approuvé par le conseil de ville.

« A Seattle City Council spokeswoman on Tuesday confirmed the authenticity of an email sent by Councilman Richard Conlin in which he stated his thought that a proposed NBA/NHL arena in Seattle’s SoDo neighborhood is unlikely to be approved by the Council. »

(Source : http://www.localwireless.com/wap/news/text.jsp?sid=26&nid=1362560847&cid=361&scid=-1)

Même si Hansen n’a pas eu les mêmes difficulté que Greg Jamison à Phoenix afin de trouver des investisseurs pour ramener les Sonic de la NBA à Seattle (Steve Ballmer et Peter Nordstrom se sont alliés à lui : http://seattletimes.nwsource.com/html/nba/2018536160_nordstrom27.html) , n’en demeure pas moins qu’en cette époque d’incertitude économique mondiale, les élus municipaux américains sont très frileux à l’idée d’inversir dans les gros projets de développement sportif et les stade et arénas.

Le conseiller Conlin explique d’ailleurs que selon lui, il est capital que tout projet de construction d’un aréna permettant de ramener la NBA et peut-être la LNH à Seattle soit totalement financé par le privé.

« In the email, Conlin went on to say he thinks the arena should be 100-percent privately funded.

« I encourage proponents of a new basketball team to lobby Mr. Hanson (sic) to pursue this as a private enterprise with public cooperation but without the complex financial arrangements and public investment that the current proposal appears to rely on, » Conlin wrote. »

Toutes ces embûches que rencontrent les marchés américains qui pourraient, potentiellement, accueillir une équipe de la LNH en sérieuses difficultés ne font que redonner espoir aux gens de Québec, dans la mesure où cette ville saurait mettre rapidement en place tout ce qu’il faut pour disputer rapidement des matchs dans le vieillot Colisée, raplombé à la hâte pour l’occasion.

Et ça, on sait que le tandem Labeaume-PkP y veillerait.