En complément à ce que nous avons publié aujourd’hui concernant la situation de la vente des Coyotes de Phoenix, il nous faut partager cet article de Vince Marotta d’Arizona Sports : « It’s starting to feel like a ‘hockey town’ around here ».

On doit avouer que cette demi-finale entre Nashville et Phoenix est une série rêvée pour Gary Bettman, le genre de vitrine pour le hockey qui tend à donner raison au commissaire. L’ennui c’est que depuis des années ces deux clubs accumulent les déficits.

Que l’on soit contre la consolidation de la franchise de Phoenix dans son marché, on ne peut que se réjouir devant l’article de Marotta :

« During my Sunday errand running, I found myself at a local grocery store with my 16-year-old son, picking up a few items for a visit to my sister’s house.

We were headed over to watch Game 2 of the Western Conference Semifinals between the Phoenix Coyotes and the Nashville Predators.

Watching big sporting events in a large group has been going on for years in my family — this, however, was the first time any configuration of the Marotta clan had ever gathered for a hockey game. »

L’engouement d’une communauté pour un nouveau sport est quelque chose de magique. Les Montréalais l’ont connu à plus petite échelle quand l’Impact ou les Alouettes se sont hissés au sommet de leurs ligues respectives. Et que dire des émotions vécues par passionnés et profanes de F1 quand Jacques Villeneuve a résisté à l’assaut salaud de Schumacher…

Ceux qui sont des passionnés du sport, des inconditionnels du hockey en général, se réjouiront du fait que notre sport national connaisse des heures de noblesse quelque part dans un désert sud états-unien!

Le journaliste est subjugué par le fait que pour la première fois depuis 1996, année de l’arrivée des Yotes dans le désert, on jase hockey dans la ville, c’est le buzz…

« Forgive my lack of salient analysis in this conversation. I was floored.

I’ve lived in the Valley since 1979 and became involved in this city’s sports media in 1996 – the same year the Coyotes got to town – and this was the first time I can remember a perfect stranger engaging me in a conversation about the Phoenix Coyotes.

Ever.

It’s starting to feel like Phoenix is becoming real hockey town. »

Nous espérons de tout coeur qu’un jour les Nordiques retrouvent leur club dans la LNH. C’est un impératif que cet affront soit lavé. Mais quelle ironie ce serait que le club revienne en ayant gagné la coupe l’année d’avant quand on considère que l’Avalanche l’avait remportée l’année d’après la relocalisation…

« Tsé quand t’es né pour un p’tit pain, tu fais pas des toasts pour tout le monde! »

L’article de Marotta : http://www.arizonasports.com/?nid=43&sid=1534931