20120420-121955.jpg

Non mais c’est pas croyable! Les champions en titre de la LNH qui se plaignent de l’arbitrage!!! Les Bruins qui s’en sont tiré avec à peu près n’importe quoi dans la finale de l’an dernier contre les Canucks, comme si Jeremy Jacobs avait eu le droit de réécrire le livre des règlements en fonction des intérêts de son club pour la finale!!!

Nous sommes donc un peu septiques quand un commentateur « insider » des Bruins accuse les Caps de Washington d’être favorisés par l’arbitrage. C’est pourtant ce qu’avance le plus sérieusement du monde Joe Haggerty de Comcast Sports dans sa chronique d’aujourd’hui sur leur site internet.

Haggerty condamne le fait que le propriétaire des Caps, le coloré Ted Leonsis, ait utilisé internet, par le biais de son blogue http://www.tedstake.com/, pour se plaindre de l’arbitrage et contester la sanction de la LNH envers Nic Backstrom en soulignant que le joueur étoile des Caps, avant son geste condamnable, avait lui même été visé à la tête, le tout demeurant impuni. Selon Haggerty, les doléances de Leonsis ont trouvé écho lors du 4e match puisque les Caps ont bénéficié de plus d’avantages numériques, une façon pour la ligue d’annuler la suspension à Backstrom…

Mon oeil!

Et si c’était vrai, on pourra dire que les Bruins ont tout simplement goûté à leur propre médecine, eux à qui la LNH donne le bénéfice du doute la plupart du temps, tellement que bien des observateurs de la ligue se demandent, années après années, si la proximité connue entre Jeremy Jacobs et Gary Bettman n’est pas un biais injuste pour les autres équipes.

Les arbitres ont décidé du match selon Haggerty!

Selon Haggerty : « Washington coach Dale Hunter painted the Bruins as “crossing the line” while targeting Nicklas Backstrom’s head through the first three games, and brought attention to a legitimately erroneous offside call in Game 3 that helped lead directly to Zdeno Chara’s game-winning goal in the third period.
So it was pretty clear the Bruins weren’t going to get the benefit of the doubt at the Verizon Center in Game 4, and that’s pretty much how it played out for the Black and Gold.  »

Ceux qui ont regardé le match vous diront que si le commentateur n’était pas de mauvaise foi, il blâmerait le défaite sur le manque d’opportunisme des Bruins d’une part, mais surtout sur le brio d’un jeune gardien qui se révèle à la face de la LNH pendant cette série, Braden Holtby.

L’article de Haggerty ici : http://www.csnne.com/hockey-boston-bruins/bruins-talk/Haggerty-Official-complaints-pay-off-for?blockID=693122&feedID=3352

Comme le souligne Tracee Hamilton du Washington Post, le jeune gardien est en train de se faire un nom. Il est ironique de constater que chaque année, les Caps semblent pouvoir compter sur un jeune gardien sorti de nul part pour s’imposer devant la cage, tout ça à petit prix, alors que les Flyers dépensent des fortunes et engrangent les gardiens à trois ou quatre du coup le tout pour les voir s’effondrer à chaque fois!

D’ailleurs la journaliste note que : « Holtby’s having all this fun because of injuries to Tomas Vokoun and Michal Neuvirth. On another team, Holtby probably wouldn’t be a No. 3 goalie, and chances are he won’t be one on this team next year, either. But with this series even again, there’s no reason to think about next year yet. »

Un autre cas d’un jeune gardien qui comptera sur de bonnes séries pour se dénicher un poste ailleurs, là où la situation devant le filet est désespérée, en espérant qu’il puisse tenir le coup en dépit de son inexpérience…

L’article de Tracee Hamilton ici : http://www.washingtonpost.com/sports/capitals/2012-nhl-playoffs-washington-capitals-goalie-braden-holtby-is-making-a-name-for-himself/2012/04/20/gIQA1blbUT_story.html