Les mines déconfites dans le vestiaire des Sabres hier soir traduisaient bien l’importance de la défaite qu’ils venaient de subir aux mains des Leafs de Toronto, pourtant une équipe très « battable »!

Lindy Ruff n’a pas eu à sermoner ses troupes, tous savaient très bien ce que cette défaite venait de coûter; les Sabres venaient d’abadonner leur sort aux autres équipes contre lesquelles ils bataillent pour une place dans les séries. Non, la troupe de Lindy Ruff n’est plus maître de sa destinée et devra compter sur le cafouillage des autres pour faire les séries, ce qui apparaissait improbable il y a quelques jours à peine. Les Sabres enfilaient les victoires en Mars mais au moment oà ça compte le plus, Buffalo vient de concéder 4 précieux points aux Caps de Washington. En cas d’égalité au classement, les Caps détiennet l’avantage du bris d’égalité car ils comptent plus de victoire en temps règlementaire que les Sabres.

Bucky Gleason du buffalonews.com résume la situation ici : http://www.buffalonews.com/sports/sabres-nhl/article790324.ece

« The Sabres are going to need assistance from the hockey gods if they’re going to make the playoffs. Buffalo dropped two points behind Washington, plus the tiebreaker, with three games remaining. The Sabres play the Leafs on Tuesday and finish the season with road games in Philadelphia and Boston. »

En plus on remarque que les trois derniers matchs des Sabres ne sont pas faciles (aucun ne l’est dans la LNH…).

Lindy Ruff a toutes les raisons d'être en beau fusil...