Les étoilent s'alignent pour que le prochain contrat de Jason Garrison soit très lucratif!

Les analystes et différents intervenants du milieu de la LNH avouent candidement que le marché des joueurs autonomes sans compensation sera assez mince du côté des défenseurs cet été. Il y aura le derby Suter à Nashville bien entendu, mais un autre défenseur très couru, Brad Stewart, aen quelque sorte tué l’embryon dand l’oeuf en indiquant sa préférence de joueur sur la côte ouest, à San José si possible… (On appelle ça avoir le gros bout du bâton…)

Dans ce marché très mince, un défenseur arrive juste au bon moment pour faire sauter la caisse. Il s’agit de Jason Garrison des Pantheres de la Floride. Ce produit du hockey universitaire américain (Université Minnesota-Duluth) est encore relativement jeune à 27 ans et il montre de bonnes aptitudes offensives cette saison avec ses 16 buts. Seul Erik Karlsson en a plus que lui. Garrison fait 6 pieds 2 pouces et 22o livres mais n’est pas un défenseur très physique.

Comme bien des joueurs, notamment des défenseurs, qui sont issus des rangs universitaires américain, il n’est pas rare que la prougression soit plus tardive dans leur cas. Garrison n’est pas un passeur mais plutôt un tireur, le genre de plomb qu’il est bon d’avoir sur l’avantage numérique.

Les Pantheres de la Floride lui ont offert un contrat à raison d’environ 2,5 millions par saison selon Jim Matheson du Edmonton Journal, ce que le joueur a rejeté du revers de la main. On dit qu’il serait à la recherche d’entente de 4 million par saison. Mais certains DG ont des réserves :

« He’s a No. 5 defenceman,” said one NHL team executive. Plus, he’s only lit it up for one year. There’s no body of work here. That said, it’s a very shallow free-agent market for blue-liners, so he’s holding all the cards.  »

Les Oilers, les Stars et les Bolts seraint les équipes qui convoitent le plus ce défenseur…

À lire : http://www.kuklaskorner.com/index.php/hockey/comments/late_saturday_night_hockey_talk1/