Yanni Gourde, le prochain David Desharnais ?

Dans sa série « The next undrafted Gem », le blogue The Hockey Writers, sous la plume de Fred Poulin, dresse le portait de la carrière junior du joueur de 20 ans Yanni Poulin des Tigres de Victoriaville. Joueur de petite stature (5,9, 160 lbs), le natif de Saint-Narcisse près de Québec gravite tout près du premier rang de la LHJMQ cette saison,éclosion offensive qui n’est pas sans rappeler le parcours d’un autre joueur auquel il risque d’être comparé, le centre David Desharnais des Canadiens de Montréal.

Yanni Gourde est loin d’avoir brûlé la LHJMQ, lui qui s’est taillé un poste permanent avec les Tigres comme joueur de 18 ans, sur un troisième trio. Il est devenu un joueur plus offensif à 19 ans (68 pts en 68 matchs) et revendique un dossier éloquent de 112 pts en 63 matchs (en date du 5 mars) cette saison.

Fred Poulin insiste sur le fait que Gourde est loin d’avoir froid aux yeux, car malgré sa petite stature, le joueur de 20 ans n’hésite pas à jeter les gants (on trouve deux exemple de ses exploits pugilistiques dans son article).

Autre mesure du talent affensif qui le rend comparable à un certain David Desharnais, sa capacité à rendre les attaquants autour de lui plus productif :

« While he is surrounded by several quality players such as Brandon Hynes (79 points), Philippe Haley (75 points), Yannick Dube (66 points), Philippe Maillet (66 points), Philip Danault (60 points) and Stefan Fournier (60 points), Gourde has 33 more points than any of them, which is a feat in itself. »

On souligne également dans cet article que Gourde n’a en aucun temps négligé ses études, qu’il poursuit afin de décrocher son diplôme d’ingénieur civil.

Côté hockey, on lui prédit un avenir qui ressemble à celui de Desharnais, surtout s’il parvient à mettre un peu plus de muscles sur sa charpente :

« If Gourde can bulk up to 175 lb this summer, he might stand a better chance to earn an invitation for a professional training camp and receive a two-way ECHL-AHL contract with an NHL team and follow Desharnais’ path to the NHL. The diminutive pivot also needs to improve on face-offs as shown by his 46.7% efficiency (224/479), but that is something he can practice and improve over the years. »

Un jeune Québécois à surveiller et à qui on souhaite une éclosion offensive rapide chez les professionnels.

L’article de Fred Poulin ici : http://thehockeywriters.com/the-next-undrafted-gem-yanni-gourde/