C’est un peu l’analyse que fait Damian Cox du Toronto Star sur « The Spin », son blogue. Et il se sert d’un paradoxe intéressant du jeu du biélorusse pour illustrer un peu ce qu’il avance…

Certains fans se réjouiront du but de Grabovski note-t-il, le 4e de son équipe, mais plus important encore, c’est sa couverture défensive déficiente, absente, qui est responsable du but de Tyler Séguin, le but gagnant des Bruins… Il arraivait qu’un deuxième centre payé moins de 3 millions par année échappe à l’attention médiatique lors d’une couverture défensive manquée, ce ne sera plus le cas maintenant que « Grabo » est le 2e plus haut salarié de l’équipe et le mieux payé de tous les attaquants.

Pour Damian Cox, c’est la pire chose qui pouvait arriver au petit biélorusse car cette pression de devoir assumer les responsabilités qui viennent avec le salaire (plus de présence médiatique, une attention particulière à la production offensive, des attentes plus grandes envers le jeu des meilleurs attaquants adverses) croulera Grabovski et son jeu en souffrira. Mais peut-on le blâmer d’avoir pris l’argent. Bien sûr que non, et n’en déplaise aux analystes, c’est ce que commande le marché pour un joueur comme Grabovski…

DamoSpin ici : http://thestar.blogs.com/thespin/

Image "vintage" du guitariste d'Iron Maiden??? Non, Non, Non!!! C'est Mikhail Grabovski, le 27 millions dollar man des Leafs de Toronto.