Une bonne idée qu’ont eu les proprios des Sharks de Worcester, le club école de San Jose, de capitaliser sur une petite controverse qui avait secoué l’équipe de la Nouvelle-Anglette dans la NFL en novembre dernier. À cette occasion, l’ailier rapproché Rob Gronkowski s’était vu imposer une amence de 7500$ pour avoir « spiké » le ballon de façon trop équivoque contre les éternels rivaux, les Giants de New-York.

Rob Gronkowski des Pats de la Nouvelle-Angleterre, lors du "Spike the Puck Night" à Worcester!

Les propriétaires de l’équipe de Worcester dans la ligue Américaine ont offert à Gronkowski de payer les 7500$ s’il participait au « Spike the Puck Night! ». C’est une mise au jeu qui n’avait rien de protocolaire alors que le mastodonte des Pats y est allé d’un « spike » dont vous êtes le héros en plein centre de la patinoire avant le match qui opposait hier soir les Sharks contre les Bruins de Providence devant plus de 10 000 spectateurs… De quoi faire mourire d’envie quelques équipes de la LNH qui peinent à attirer 10 000 personnes à leurs matchs locoaux!

On peut lire dans le Worcester Telegram : http://www.telegram.com/article/20120225/NEWS/102259938/1009