C’est essentiellement la question que se posent plusieurs chroniqueurs sportifs qui suivent les Leafs de Toronto. D’ailleurs, sur son fil Twitter, le journaliste du Totonto Star Damian Cox, que nous aimons beaucoup lire par ailleurs!, posait la question suivante à François Allaire , l’entraîneur des gardiens des Leafs, suite à la défaillance de Gustavsson mardi dernier contre les Devils (notre traduction) »quand la culotte du gardien touche la corde dans le fond du filet, doit-on penser qu’il joue trop profondément dans son but? »

On ne doutera pas que le travail de gardien à Toronto est des plus difficiles, mais lors d’un rare entretien avec les médias, François Allaire a défendu ses deux jeunes athlètes en soulignant que ni Reimer, ni Gustavffson ne comptaient 90 matchs d’expérience dans la LNH tout en étant dans la marmite du marché torontois dans une course pour accéder aux séries, ce qui est plus difficile quand on développe un jeune gardien.

Pour rendre les choses encore plus intrigantes, François Allaire fait remarquer dans cette entrevue que le développement du jeune James Reimer, qui allait très bien avant une blessure très rare pour un gardien dans la LNH, une commotion cérébrale, est un peu plus lent que prévu. En 28 ans de carrière, c’est la première fois que le gourou des gardiens François Allaire doit composer avec une blessure de ce type pour l’un de ses poulins…

Intéressante entrevue : http://www.theglobeandmail.com/sports/hockey/leafs-beat/leafs-goalie-guru-allaire-preaches-patience/article2346407/

20120223-075213.jpg