Le blogueur Anthony Garofalo analyse ainsi la chance qui s’offre à Jordan Caron de percer l’alignement de façon définitive. Il compare les aptitudes de possession de rondelle du natif de Sayebec en Gaspésie à celles qu’avait un jeune Mark Recchi, toute proportion gardée…

Plus intéressant encore, selon l’auteur, le jeune Caron se bat pour la même place dans l’alignement que le franco-ontarien Daniel Paillé, joueur autonome sans restriction à la fin de la saison. L’avantage est à Caron selon Garofalo en raison de ses meilleures aptitudes offensives tout en étant efficace en désavantage numérique…

On lit ici : http://insidehockey.com/time-for-jordan-caron-to-step-up

Sur ce… bon match!