Les gens de l’Outaouais peuvent entendre nul autre que l’ « Insider » Québécois, Renaud Lavoie, sur les ondes du 104.7 habituellement les lundi et les jeudi. En cette journée de pré-match CH-Canes, Lavoie est revenu sur la polémique de la nomination d’un entraîneur unilingue anglo à Montréal mais sous l’angle des commentaires qui avaient été faits sur le sujet par l’ex défenseur du CH Jaro Spacek (qui incidemment a compté ce soir!). Le défenseur tchèque se moquait de la polémique en quelque sorte, n’affichant aucune sensibilité pour 85 % de la représentativité des amateurs de la Flanelle.

Bien entendu, en Outaouais, les commentateurs ont plutôt été tiède envers le souhait manifesté par nombre d’intervenants du hockey, mais de la société en général, que l’entraîneur du CH puisse s’adresser, quotidiennement, aux amateurs du club. C’était le cas encore de Nic St- Pierre dans l’extrait ici : http://www.ckoi.com/outaouais/audioplayer-emission.php?mp3=124134

Mais Renaud Lavoie en remet. Pose la question suivante : si on donnait le choix aux amateurs du CH de choisir entre un entraîneur franco et un anglo qui nous garantissait la coupe, quel serait le souhait des amateurs…

Un peu de démagogie avec ça mon Renaud…

Cette hypothétique question est construite dans le seul but de discréditer la thèse de ceux qui osent affirmer qu’il est normal que l’entraîneur puisse s’adresser à ses fans. Plus encore, je suis de ceux qui pensent que tout bon coach que soit Claude Julien, ce sont les joueurs, dans une proportion de 90-95% qui ont incliné la saison vers leur championnat. Claude Julien n’a pas mis Jacques Martin dans sa petite poche lors du 7e match! Le tout se joue, après 82 matchs, plus la présaison, sur la glace. Le coach peut chambouler les trios, mais en bout de ligne, ce sont les joueurs qui répondent.

J’achète pas, mais pas pantoute, la thèse du meilleur coach possible à Montréal. Il y a trop de talent, d’excellents coachs Québécois capables de mener les troupes aussi loin qu’elles le voudront bien, pour que ce poste soit considérer comme un autre dans la LNH. La meilleure explication en ce sens fut celle de Cantin dans La Presse : http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/philippe-cantin/201112/17/01-4478898-le-canadien-abdique-ses-responsabilites.php

Chapeau à Renaud Lavoie pour son analyse d’avant match cependant, il a vu dans le mille.